fbpx

Emergence : le miracle de la vie ?

Emergence : la propriété universelle qui nous façonne nous et le monde !

Deux concepts fonctionnent main dans la main : le chaos, la théorie scientifique selon laquelle l’imprévisibilité est la seule réalité prévisible, et la complexité, le processus par lequel l’adaptation mène à l’évolution.

Plus précisément, alors que le chaos concerne les résultats imprévisibles qui se développent lorsqu’un papillon bat des ailes et que des événements apparemment sans rapport se produisent dans des endroits éloignés, je pourrais dire que la complexité est le processus par lequel les systèmes s’adaptent aux événements causés par le chaos.

À mesure que les systèmes évoluent, ce qui était autrefois impensable devient souvent la norme, le temporaire devient structurel ou permanent.

Une émergence s’est produite !

Dans un autre article, je montre que selon la théorie du chaos, parce qu’il n’y a jamais eu autant d’humains et que nous n’avons jamais été aussi connectés, nous sommes à la veille d’un incroyable effondrement de civilisation… ou d’une incroyable émergence d’une nouvelle civilisation.

Notre civilisation actuelle pourrait s’effondrer et/ou une nouvelle civilisation plus complexe pourrait « émerger ».

Plus complexe ?

Qu’est-ce que la complexité ?

Ma propre manière de définir la complexité, c’est “un petit truc en plus”. La chose qui fait des molécules non seulement un tas d’atomes, mais un tas d’atomes avec un petit truc en plus.

Idem pour les cellules vivantes : les cellules vivantes sont constituées de molécules et d’un “petit truc en plus ». Ce petit truc en plus, c’est la complexité.

Une nouvelle civilisation qui émergerai, selon la théorie du chaos, serait plus complexe, c’est-à-dire qu’elle aurait un « petit truc en plus ».

Ce petit plus de complexité, c’est ce qu’on appelle aussi l’émergence.

Alors la grande question est : comment trouver ce petit truc en plus, ce saut de complexité ? Pouvons-nous le créer? Pouvons-nous y contribuer ?

Emergence

L’émergence vient de l’étude de ce qu’on appelle les systèmes adaptatifs complexes (colonies de fourmis, réseaux de neurones, système immunitaire, Internet, l’économie mondiale). Son étude décrit des systèmes dont le comportement complexe est plus que la somme de ses parties simples.

Pensez à une graine : elle contient des spécifications pour des variations illimitées de structures des milliers de fois plus grande que sa propre taille.

Bon nombre des phénomènes les plus importants et les moins compris au monde présentent des propriétés émergentes, de la conscience à l’intelligence en passant par l’éthique et la vie elle-même.

 

 

L’émergence est l’interaction spontanée et inattendue entre des parties de systèmes très vastes et complexes qui entraînent des changements dans l’ensemble du système.

Les cellules qui composent votre cerveau sont-elles intelligentes d’elles-mêmes ? Qu’en est-il des protéines qui composent ces cellules ? Ou les molécules qui forment ces protéines ? À quel moment un groupe de neurones commence-t-il à devenir « intelligent » ?

Ce modèle de complexité résultant de la simplicité peut être trouvé dans tous les coins de l’univers, du plus petit atome aux immenses galaxies.

J’aime beaucoup cette vidéo (en anglais sous-titrée) qui explique l’émergence :

 

 

En termes plus simples, l’émergence ou l’évolution signifie que quelque chose qui n’existait pas auparavant apparait soudainemement.

Ces nouvelles formes ne sont pas seulement la somme de leurs parties. Elles présentent des propriétés entièrement nouvelles qui sont complètement différentes de leurs éléments constitutifs et ne peuvent y être réduites.

Cette génération de nouveautés s’appelle l’émergence.

Par exemple, les molécules d’eau (H2O) ont des propriétés totalement différentes de celles de leurs éléments constitutifs ; ils sont une co-création émergeant de deux atomes d’hydrogène et d’un atome d’oxygène.

L’émergence ne nous entoure pas seulement dans le monde non vivant ; c’est aussi la dynamique clé des organismes vivants, par exemple lorsque les expressions géniques co-créent des molécules ou que les cellules co-créent des organes.

De même, une signification très différente émerge de la combinaison des lettres f, l, e, u et r épelant le mot fleur, qui signifie une certaine plante.

On dit aussi souvent : le tout est plus grand que la somme de ses parties.

L’émergence d’une nouvelle civilisation ?

Pouvons-nous créer notre propre émergence ?

Et si oui, comment créer une émergence positive dans un système aussi dynamique et complexe que notre vie ou l’humanité ?

D’un côté, je crois qu’il est sage d’accepter pleinement l’incertitude, l’ignorance et l’imprévisibilité avec une profonde humilité. Et d’un autre côté, je crois aussi que nous pouvons choisir d’agir avec la conviction que nous pouvons créer une émergence dans des systèmes complexes.

Lorsque l’émergence des molécules s’est produite, je crois qu’aucun atome n’a écrit un livre sur la possibilité d’effondrement ou d’émergence. Idem pour les autres émergences comme les cellules, les organismes vivants, etc.

Jusqu’à récemment, les sciences du chaos ou de la complexité étudiaient des systèmes d’un niveau de conscience plutôt faible comme les bactéries, les fourmis, les termites ou une simulation informatique (“automata“).

L’émergence ou l’effondrement ont donc été étudiés avec des agents d’un niveau de conscience plutôt faible (sans vouloir rabaisser nos amis les termites bien sûr).

Je suis prêt à soutenir l’hypothèse que votre niveau de conscience et votre capacité à faire des choix sont bien supérieurs à ceux d’une bactérie ou d’un termite 🙂

Et cela change tout !

 

Une termitière

 

Contrairement aux bactéries ou aux termites, nous pouvons concevoir notre propre attracteur étrange, nos rêves. Nous pouvons également concevoir et décider de changer nos routines. On peut tester, décider, inventer de nouvelles routines pour créer de nouvelles ruptures, de nouvelles émergences.

C’est la première fois dans la vie humaine, en fait dans l’histoire de la vie elle-même, que nous pouvons avoir cette conversation sur l’effondrement de notre civilisation ou l’émergence d’une nouvelle civilisation. Cela fait une grande différence car nous pouvons décider de concevoir notre avenir en créant un contexte plus propice à l’émergence de cette nouvelle civilisation.

L’être humain a la capacité d’avoir une intention, un attracteur étrange ET de répéter des petites routines pour créer des émergences en accord avec son rêve, son intention.

L’être humain est capable d’être intentionel.

Contrairement à la termite. Il est capable d’avoir une intention, un rêve, un attracteur étrange. La termite et la plupart des êtres vivants n’ont, a priori, pas d’intention, pas de rêve (mon chien me signale qu’il n’est pas d’accord…) Ils font émerger d’incroyable réalisations par répétition de tâche très simples, résultats de l’évolution sélective et/ou coopérative.

L’être humain a la capacité d’avoir une intention, un attracteur étrange ET de répéter des opérations très simples pour créer des émergences conformes à son rêve, son intention, son attracteur étrange.

Comment créer une émergence ?

Actuellement nous sommes encore comme des termites non organisés. Peut-être plus intelligents, mais beaucoup plus individualistes et donc sans objectif commun 🙁

Pouvons-nous devenir des “termites intelligentes” ?

Comment pourrions-nous concevoir nos vies pour favoriser une émergence positive ? Pour nous-mêmes, nos communautés et pour l’humanité ?

Je crois qu’une telle émergence peut être produite par l’application répétée d’une règle très simple. Ce que j’appelle des routines ou des habitudes.

A première vue, il est diificile de percevoir la richesse de l’ADN contenue dans une cellule unique et qui peut se développe pour devenir un être humain, ou un arbre.

C’est pourtant avec des règles très simples et répétées de nombreuse fois que cet ADN va réaliser ces miracles.

 

 

D’après les théories du chaos, des instructions à peine plus compliquées que cela créent des structures complexes comme des fougères par itération.

S’il existe un attracteur pour la forme de la fougère, basé sur ce genre de règle simple, il n’est pas surprenant que certaines plantes deviennent des fougères, même si elles n’ont pas besoin d’être programmées pour avoir cette forme.

C’est le hasard plus une simple règle (ou des règles) itérative(s), ce que j’appelle des habitudes ou des routines, qui font la complexité du monde !

L’émergence, comme le dit le biologiste théoricien Stuart Kauffman, c’est “de l’ordre gratuit”. C’est le saut inattendu vers des formes supérieures de complexité et d’ordre.

Pouvons-nous, en tant qu’êtres humains ensemble, apprendre à être des “promoteurs” d’émergence ?

De quelles règles simples avons-nous besoin pour émerger individuellement et collectivement ?

Le secret : ce n’est pas un grand changement stratégique, une nouvelle réorganisation qui va améliorer la situation. Ce ne sont que de petits changements, de nouvelles règles de fonctionnement qui semblent anodines, de nouvelles petites routines qui assureront le succès dans ce monde de plus en plus incertain.

Notez que ces nouvelles règles et routines peuvent donner lieu à une nouvelle stratégie ou réorganisation dans votre vie ou votre organisation, mais celles-ci viennent plus tard. Ce seront alors les émergences qui s’opéreront naturellement d’elles-mêmes de manière fractale dans l’organisation.

L’émergence est un peu à l’opposé d’une décision descendante. Ce n’est pas la décision qui vient du patron (ou de votre propre « patron mental »).

C’est du bas vers le haut ! C’est la répétition de petites habitudes, de routines qui créent les émergences dans votre vie, votre communauté, votre entreprise, le monde !

 

Des routines pour créer une émergence

Alors, individuellement, je vous invite, après avoir créé ou précisé votre attracteur étrange, votre rêve (voir comment vous pouvez le faire dans cet article), à mettre en place un ensemble de petites routines.

Par routines, j’entends de petites habitudes que vous répétez (c’est le mot important) tous les jours.

Voici quelques-unes de mes routines individuelles et collectives préférées :

  • Méditation
  • Visualisation (de votre rêve)
  • Gratitude
  • Le pardon
  • Passez 15 minutes chaque jour à apprendre quelque chose de nouveau
  • Regarder ou lire les actualités une seule fois par jour
  • Ne passez jamais plus de 15 minutes par jour sur les réseaux sociaux
  • Remplacer “oui mais” par “oui et”
  • Faire des réunions debout (au lieu des réunions assis)

Encore une fois, l’idée est de changer de petites choses dans notre vie, de les répéter afin de créer le contexte d’une nouvelle émergence.

Peut-être aimeriez-vous choisir une routine, essayer pendant 2 ou 3 semaines et voir les résultats dans votre vie ?

Comment aider sa communauté ?

Et si vous êtes leader dans une organisation ou dans votre communauté, ou souhaitez le devenir, attention, le rôle du leader n’est plus de prendre toutes les décisions, les grandes décisions, pour son entreprise, sa communauté.

Votre rôle est de créer le bon contexte, un contexte favorable à l’émergence :

  • un rêve partagé, une utopie, que vous partagez et répétez jour après jour. Tout le monde n’a pas besoin d’avoir le même rêve. Vérifiez juste que les rêves sont compatibles entre tous ceux qui “montent sur le bateau”
  • une culture partagée : un ensemble de routines, de rituels pour créer les émergences. “Sur notre bateau, on fait comme ça”, “Dans notre tribu on fait comme ça”, “Dans mon équipe, on fait comme ça”…

Une compréhension de l’émergence me donne une lentille avec laquelle regarder la complexités du monde. Et cela me donne envie de créer ou de participer à la création d’émergence positives pour moi et pour l’humanité.

J’espère que maintenant vous avez envie, vous aussi, d’avoir votre propre attracteur étrange, votre rêve, et quelques routines pour essayer de faire émerger des choses incroyables dans votre vie… et dans le monde !

You may also like

Leave a comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.