fbpx

Les Houimais et les Allonzis : le temps des leaders

 Les Houimais et les Allonzis

J’ai fait mon premier tour du monde à 26 ans. Il y a donc quelques années… et j’ai ensuite voyagé dans beaucoup de pays (note pour les plus jeunes : avant, il y a avait dans le ciel ce qu’on appelait des avions et on ne se souciait pas de notre empreinte carbone. Cela parait si loin…)

De manière étrange, j’ai rencontré dans presque tous les pays que j’ai visité l’existence de deux tribus : les Houimais et les Allonzis.

Les Houimais se reconnaissent par leur difficultés à évoluer. Les panneaux solaires c’est bien oui mais… Les éoliennes, c’est bien oui mais…Le bio, c’est bien oui mais… Cet article, il est bien oui mais… Ceci, c’est bien oui mais… Cela, c’est bien oui mais…

C’est assez facile (même si parfois un peu épuisant) d’interagir avec eux, vous savez toujours qu’à un moment ils vont dire  “oui… mais…”

Les Allonzis sont beaucoup plus compliqués à gérer. Ils ont toujours des idées bizarres et on ne comprend pas toujours ce qu’ils disent ni ce qu’ils font.

Avant, il y a longtemps, j’étais un Houimais. C’était très confortable parce que partout où j’allais je pouvais facilement trouver des membres de ma tribu. Il sont vraiment partout !

Et puis, j’ai trouvé ça assez ennuyeux. Et très inutile. Et très con finalement.

Alors, j’ai cherché à rejoindre la tribu des Allonzis… qui m’ont chaleureusement accueillis. Ils se sentent souvent un peu seuls alors ils sont toujours heureux d’accueillir un(e) nouveau membre 🙂

Avec les Allonzis

Comme vous le savez, je travaille depuis plus de 20 ans sur le chaos, les crises, les effondrements et surtout les l’émergence.

Ma mission est d’aider les personnes et les organisations à prospérer dans le chaos et à profiter des crises, en partageant une vision et des outils sur la façon de créer des émergences pour nous-mêmes, notre famille, nos communautés et le monde.

Alors, comme un de mes amis me l’a dit récemment : “c’est showtime pour toi !”

En tant que futuriste, je ne sais pas à quoi ressemblera le monde dans 3 mois ou encore plus dans un an. Mais je suis sûr à 100% qu’il sera très très très différent du monde d’aujourd’hui.

Je partage depuis 20 ans que je pense que notre monde sera bientôt au bord de l’effondrement ou d’une émergence incroyable.

Le temps des leaders

Eh bien, bientôt, c’est MAINTENANT.

Je peux également vous dire que c’est le moment de faire preuve d’un grand leadership avec nos familles, nos organisations et nos communautés afin de traverser cette crise du mieux que nous pouvons et de créer des émergences incroyables et un monde meilleur pour nos enfants.

Alors comment, à votre niveau, en tant que parents, en tant que membre d’une équipe, en tant que manager, en tant que citoyen, pouvez-vous faire preuve de leadership ?

Si vous ne l’avez  pas encore lu, commencez par lire cet article ici et aussi cet article (ça vous aidera avec vos amis encore dans le déni).

Premier conseil, n’attendez pas de solution miracle venant d’en haut

Il n’y aura pas de Supreme Leader qui va nous sauver. Là aussi, pour les plus jeunes : nous avons essayé les Supreme Leaders dans le passé et cela n’a pas marché. Cela a même été un échec complet.

La solution, c’est moi, c’est vous (l’emergence dans les théories du chaos). Le pouvoir, c’est moi, c’est vous (l’effet papillon dans les théories du chaos).

Laissez les Houimais râler entre eux (et n’accordez pas d’attention au Houimais qui est encore en vous) et rejoignez les Allonzis. Ca va pas être facile et ca va être tellement excitant !

Trouvez ce que vous pouvez faire A VOTRE NIVEAU

C’est de là que tout va émerger. Comme une formule mathématique toute simple qui peut créer des images incroyables comme les belles images fractales.

Alors arrêtez tout pendant 5 minutes, ne pensez à rien. Puis posez vous la question : qu’est-ce que je peux faire AUJOURD’HUI pour mes enfants, pour mes parents, pour mes voisins, pour la caissière du supermarché qui ne trouve personne pour garder ses enfants…

Et pour finir quelques conseils pratiques.

Ecrivez et lisez votre rêve tous les jours et révisez vos routines

Un jour, j’ai demandé à mon ami John Peters, pilote d’avion anglais capturé pendant la première guerre du Golfe, qu’est-ce qu’il l’a aidé à survivre à 7 semaines de tortures et d’isolement. Il m’a répondu ceci :
  • tous les jours, je me visualisais tenir mes enfants dans mes bras à ma libération. Je sentais leur odeurs, la douceur leur peau, voyais leur regard…
  • et tous les jours, je répétais des petites routines tous les jours dans ma cellule
Alors, je sais que rester confiné avec son téléphone portable, c’est beaucoup plus dur que 7 semaines de torture mais ça peut quand même nous servir 🙂
Alors, visualisez votre rêve et répétez vos habitudes quotidiennement.
Pour moi, c’est visualisation de mes rêves, méditation, lecture, exercices physiques, tour météo quotidien à la maison avec mes proches, etc.

Managez votre stress

C’est une période où nous sommes exposés à beaucoup de stress. Pour notre santé mentale et pour notre immunité, il est important de manager notre niveau stress. Personnellement, je fait des cohérences cardiaques plusieurs fois par jour. J’utilise l’app Respirelax.

Vivez bien le confinement

Je vous transmet les conseils de mon ami médecin, psychiatre, spécialiste du stress et conférencier, Patrick Légeron :
  1. Prendre soin de soi (se laver, s’habiller, se soigner, faire de la relaxation, de la méditation)
  2. Faire du sport adapté à son état de santé (si si c’est possible)
  3. Prendre et donner des nouvelles à ses proches, ses voisins par téléphone, en visio, par écrit
  4. Jouer avec ses enfants, ses proches (en direct ou via internet), son animal de compagnie
  5. Cuisiner (apprenez, créer, innover) pour manger plus sainement ou se faire plaisir
  6. Lire, apprendre une langue, regarder un film, apprendre des nouveautés
  7. Respecter son sommeil (se lever et se coucher à ses heures habituelles)
  8. Trier, classer, ranger ses papiers administratifs et son domicile
  9. Eviter ou limiter alcool, tabac et café
  10. Ne pas écouter ou regarder les informations plus de 20 minutes par jour

Rejoignez la tribu des Allonzis !

Ensemble on va créer un monde meilleur.

Soyez un(e) leader, restez concentré, soyez cool et gardez le sourire !

 

UPDATE :

 

J’adore la réponse que m’a fait l’un de vous à cet article (merci Jean) :

Bonjour Bruno,

Il y a peu à Tours vous interveniez sur le chaos ; notre motif de réflexion était , avec une certaine prémonition :  S’adapter, innover, muter dans un mode chaotique.

Nous avions de plus accentué notre propos sur la réussite collective : plus que la somme des individualités mais toutes les individualités conjuguées ( pas de supreme leader)

Et puis tic tac…

Boum.

La bataille se déchaîne, tout le monde se bat, mais personne au front, car il n’y a pas de front , purement logique  car l’ennemi est partout.

Je vis deux vies, une physique, concentrée en famille dans un repli confiné (au fin fond de mon fractal), une professionnelle presque virtuelle, dissolue avec des collaborateurs fantomatiques.

Il faut muter plus vite que le virus.


Et celle- ci (merci Pierre Alexandre):

Bonjour Bruno,

J’adore (comme d’habitude). C’est délicieusement provoc.

T’es-tu demandé si le bon équilibre n’était pas le métissage tribal ? Faire de nos enfants des « Allonmais ».

Un parent Allonzi pour les idées, le volontarisme, l’envie de faire bouger le monde.

Un parent Houimais pour garder un petit zeste de scepticisme qui évite de confondre aller de l’avant et aller dans le mur.

 


et merci Ghalia :
Pour répondre à votre question : comment allez-vous?
Je n’arrive pas à l’expliquer, j’ai même honte de l’avouer , il n’y a que vous qui me comprendrez : je suis plutôt joyeuse et j’ai confiance … car je sais que tout sera mieux qu’avant ;
Mes ateliers sont à l’arrêt, les artisans et employés également ; j’exerce une activité où le télétravail est très peu efficace puisque nous travaillons la mosaïque de terre cuite artisanale à la main…
Pourtant avec med  équipes nous nous parlons tous les jours à heure fixe nous prenons des nouvelles les uns des autres du coursier au gardien d’usine au directeur….et tâchons d’échanger nos idées sur « après « ; comment se fera la  reprise ; les différents scénarios selon la durée du confinement…
Mon fils aîné fraîchement diplômé d HEC Paris  et récemment recruté dans un grand cabinet conseil parisien s’inquiète pour ses parents , nous envoie des chartes d’actions prioritaires à mener dans cette période de crise et je constate que lorsque nous nous sommes réunis avec les 4 personnes principales nous avons agi en bon père de famille et finalement pris toutes les décisions naturelles et évidentes qui s’imposaient :
« Les gars on garde tout l’argent pour nos employés et nos artisans on ne sait pas combien de temps ça va durer, on paie ni l’électricité ni l’eau ni rien! » Comme Si c’était la guerre …
Ainsi les 70 personnes se sont senties immédiatement protégées , quoiqu’il arrivera , tout au moins les 90 jours à venir…
Après, on verra, on ira … et on restera fidèlement dans la tribu des Allonzis 😉

You may also like

Leave a comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.