fbpx

3,57 degrés de séparation

Six degrés de séparation

Vous avez déjà entendu le terme Six degrés de séparation ?

D’après Wikipédia, les six degrés de séparation (aussi appelée théorie des six poignées de main) est une théorie établie par le Hongrois Frigyes Karinthy en 1929 qui évoque la possibilité que toute personne sur le globe peut être reliée à n’importe quelle autre, au travers d’une chaîne de relations individuelles comprenant au plus six maillons.

Dit autrement, l’idée est que chaque personne dans le monde est connectée à toutes les autres personnes par moins de six connexions sociales. Les chercheurs ont testé cela dans les années 1960 et ont constaté que c’était à peu près vrai.

 

 

Il y a j’espère beaucoup moins de degré de séparation entre nous 😀

À l’ère des médias sociaux, on pourrait supposer que puisque nous connaissons tous beaucoup plus de personnes de tant de régions différentes du monde ce chiffre a sûrement changé…

Qui de mieux que Facebook pour analyser cela ? Après avoir analysé 721 millions de personnes et leurs connexions, Facebook a découvert qu’en 2016 (il y a déjà 8 ans !) en moyenne, deux personnes dans le monde sont séparées par 3,57 personnes.

On peut donc parler maintenant de Trois virgule cinquante-sept degrés de séparation !

Nous n’avons jamais été aussi nombreux sur terre : 3 milliards quand je suis né et officiellement plus de 8 milliards dès 2023.

Nous n’avons jamais autant été connectés les uns aux autres : depuis 2014 il ya plus de téléphones portables sur terre que d’être humains et plus de la moitié de la population humaine est connectée à Internet.

 

 

Nous vivons une époque très particulière de l’histoire de l’humanité, une transition exceptionnelle par son échelle et sa vitesse.

Et c’est ainsi que notre monde est devenu plus incertain parce que plus chaotique au sens scientifique du terme.

Et vous le savez, le chaos, c’est pas le bordel ! 

Il y a des ordres cachés que vous pouvez utiliser, ce que j’appelle les cadeaux du chaos :

l’attracteur étrange : même si on ne peut pas tout prévoir précisément, il ne se passe pas n’importe quoi et vous pouvez créer votre propre attracteur, votre vision, votre rêve. Vous pouvezretrouver ici la méthode que j’utilise chaque année pour trouver ou affiner mes rêves pour l’année

l’effet papillon ou phénomène d’auto-amplification : en changeant une petite chose, en mettant en place des petites routines exponentielles, on peut obtenir d’immenses changements, créer des émergences. Mes routines préférées parce que les plus simples et les plus rapides : le silence, le pardon, la gratitude.

Alors profitez des cadeaux du chaos et prospérez dans ce monde plus incertain : créez votre attracteur étrange et mettez en place des petites routines exponentielles dans votre vie personnelle et professionnelle 🙂

You may also like

Leave a comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.