L'avenir des rencontres sur Internet

Lucie organise vos rencontres en se faisant passer pour un homme !

En tant que futurist, j’observe des évolutions majeures dans la nature même de nos relations amoureuses et familiales. Et puis il y a une autre chose qui m’intéresse c’est la frontière en l’occurrence, l’absence de frontière entre le réel et le virtuel. Quand j’ai rencontré Lucie, j’a tout de suite compris qu’elle était au coeur de ces deux points :

  • L’évolution de la relation (et aussi de la drague !)
  • La disparition des frontières entre le réel et le virtuel

En quelques décennies, on est passé de l’art de la séduction à la science de la séduction. Bientôt la drague assistée par Intelligence Artificielle ?

Découvrons ce que nous apprends Lucie 🙂

Lucie, Coach en Séduction et Dating Assistant

Je suis donc coach en séduction et je suis spécialisée en coaching en séduction sur internet. L’une de mes spécialités est le dating assistance, c’est-à-dire que je vais draguer à la place de mes « élèves » sur les sites de rencontre. En général, je coache des hommes, on va dire entre 27 et 30 ans jusqu’à 50 55 ans.

Passer la première étape

Sur AdopteUnMec.com, le site que j’utilise le plus, c’est la femme qui a le leadership. L’homme doit « charmer » pour pouvoir lui parler. Moi, je vais embellir son profil, le rendre séduisant, pour que quand il va envoyer des « charmes » la femme l’accepte et qu’il puisse envoyer le premier mail. C’est la première étape. Une fois cette première étape passée, là ça va être le gros de mon travail. Je vais draguer à sa place. Je vais envoyer des mails à cette fille pour pouvoir créer leur premier rencontre. Je me fais donc passer pour un homme afin d’organiser la première rencontre avec une femme.

Les premiers rendez-vous

Ce que je fais le plus c’est de promettre 3 à 4 rendez-vous à mon élève. Alors ce qui se passe avant c’est que je dois me mettre dans sa peau donc on a un premier entretien qui va durer une bonne heure où j’essaie d’apprendre le plus de choses possible. Je vais cerner sa personnalité, savoir ce qu’il fait dans la vie, ses passions, d’où il vient, où il vit. Par exemple, sur adopteunmec, on travail par géolocalisation, donc je dois connaitre son quartier, ses habitudes, dans le café où il va, toutes ces petites choses. Ca c’est une première partie du travail. Ensuite, ça va dépendre de ma capacité à créer le rendez-vous. Je peux passer par exemple une heure avec une fille et le rendez-vous va être pris et pour d’autres filles ça sera beaucoup plus long.

Déjà découverte ?

Ce n’est jamais arrivé de façon automatique, jamais une fille n’a dit non, je ne suis pas en train de parler à toi, je parle à quelqu’un d’autre ! Ce n’est jamais arrivé. Déjà une fois pour la simple raison que sur internet tout le monde peut mentir. Juste une fois, je me suis trompée de prénom en parlant à la fille ! Je parlais à une Sara que j’ai appelé Sophie…  C’était très ennuyeux. J’ai réfléchi à savoir comment je pourrais faire et j’ai décidé de lui dire la vérité. Elle a compris… et le rendez-vosu a eu lieu !

Comment on devient une dating assistante ?

J’ai rencontré un coach qui est spécialisé sur le coaching en ligne et qui était déjà dating assistant. Un homme qui conseille les hommes. J’ai adoré… et voilà !

Quelques conseils d’une spécialiste pour draguer en ligne ?

Il faut être authentique et original.

On a tous des personnalités différentes. Il faut apprendre à se connaitre pour pouvoir en parler le mieux c’est-à-dire avoir une accroche différente. Il y a une concurrence qui est énorme. Il faut savoir mettre ses valeurs en avant. Par exemples tout le monde est passionné de quelque chose, ils n’en parlent pas vraiment, essayer d’avoir un profil bien fait, un profil qui soit dans le beau, avec une photo de profil qui soit soignée et surtout si ton charme est accepté, avoir une phrase d’accroche qui soit original. Le salut, ça va, il faut le bannir. Pas de « salut, ça va ». Mais par contre, quelque chose qui sera personnalisé, avec de l’humour. Les femmes adorent l’humour.

Il y a une étude qui a été réalisé y a pas très longtemps, ils ont montré que le premier truc qu’une femme voit chez un homme c’est l’humour. Alors que le premier truc que l’homme voit chez une femme c’est la beauté du visage…

Le retour du réel

Meetic par exemple propose de faire des rencontres en réel, lors d’ateliers. On revient du le pur Player, c’est important. Notre génération veux les deux, le virtuel et le réel 🙂

Regardez l’interview complète :

You may also like

Leave a comment